Soutenez les Trophées Tangente en adhérant au Club Tangente !

Adhésion Statuts picto twitter picto facebook
Trophées tangente

 

Palmarès des Trophées 2016

Pour chacun des Trophées Tangente 2016, le jury a désigné un vainqueur ainsi que des mentions spéciales pour des travaux dignes d’être distingués.
Le 28 novembre 2016 a eu lieu la remise des prix au Palais du Luxembourg.

Découvrez le palmarès

Prix Tangente du livre 2016 : Alain Badiou et Gilles Haéri

prix-tangente

Professeur émérite à l'École normale supérieure, Alain Badiou est un des philosophes français les plus connus et étudiés à l'étranger, notamment aux États-Unis. Outre son activité de philosophe engagé, Alain Badiou est aussi romancier et auteur dramatique.
Il est l’auteur, entre autres, de La république de Platon. Dans la collection Café Voltaire, chez Flammarion, il a publié Éloge de l'amour et Éloge du théâtre.
Philosophe analytique, il s'est beaucoup inspiré d’Althusser et de Wittgenstein. Il n’a pas hésité à incorporer dans ses réflexions des théories mathématiques récentes réputées difficiles, comme la théorie des topos ou le forçage de Paul Cohen.

prix-tangente

Ancien élève de l'École Centrale Paris et agrégé de philosophie, Gilles Haéri, est éditeur.
Il dirige aujourd’hui les Éditions Flammarion.

prix-tangente

Le livre gagnant : Éloge des mathématiques,
(Flammarion)

C’est à un véritable plaidoyer, sous la forme d’un entretien entre Gilles Haéri et le philosophe Alain Badiou, pour une mathématique heureuse, qu’on se livre dans cet ouvrage réconfortant sur les mathématiques, leur avenir et leur enseignement.
Le philosophe souhaite dans ses ouvrages comme dans ses actes donner un sens à la métaphysique, opérant une vaste synthèse entre le monde et l’être, dans une vision très largement platonicienne fondée sur les mathématiques. Cette préoccupation transparaît tout au long de ces cinq chapitres revigorants : il réussit à nous convaincre que « les mathématiques sont en dialectique serrée avec la philosophie » parce qu’elles combinent de façon singulière l’intuition et la preuve.
Tout en écorchant au passage ses collègues philosophes, les hommes politiques ou les pratiques de l’enseignement, il nous amènerait presque, dans la plus pure ligne de Platon, à croire que les mathématiques sont le plus court chemin vers la « vraie vie », c’est-à-dire, pour lui, le bonheur…

Extrait de la note de lecture d’Élisabeth Busser, parue dans Tangente 167 (p 5), à retrouver sur le site tangente-mag.com avec plus de 300 autres notes.



Les mentions

prix-tangente prix-tangente


Deux mentions ont été attribuées à :

Les maths au tribunal, de Leila Schneps et Coralie Colmez,
édition du Seuil

L’information, de James Gleick,
édition Cassini

Prix Tangente des lycéens 2016 : Philippe Langénieux-Villard

prix-tangente


Philippe Langénieux-Villard est à la fois homme politique, responsable de communication et écrivain. Maire d’Allevard (Isère) depuis 1989, il est conseiller régional et vice-président en charge de la culture dans sa communauté de communes. Chevalier des arts et lettres, il a beaucoup agi en faveur du développement de la culture et assure une chronique dans la rubrique « livres » du mensuel Le Revenu. Il est l’auteur d’une quinzaine d’essais et de quatre romans, parus chez Héloïse d’Ormesson

prix-tangente


L’auteur a eu à cœur de se plonger dans la vie du génial Alan Turing, mathématicien britannique qui a contribué à briser le code utilisé par les Allemands durant la Seconde Guerre Mondiale. Plus précisément, il s’est intéressé, de manière quelque peu romancée, à l’homme derrière le mathématicien : curieux de tout, sportif accompli, caractériel, excentrique, homosexuel, incompris…
Visionnaire en mathématiques ou en biologie, il avait plusieurs décennies d’avance sur la société de son temps. On comprend qu’il ait fasciné, voire inspiré Steve Jobs, un point que l’auteur approfondit.
Le portrait psychologique fouillé livré par Philippe Langénieux-Villard complète utilement une longue série d’ouvrages ou de films récents, visant très justement à réhabiliter l’un des plus brillants scientifiques du XXe siècle…

Extrait de la note de lecture d’Édouard Thomas, parue dans Tangente 171 (p 33), à retrouver sur le site tangente-mag.com avec plus de 300 autres notes.



Les mentions

prix-tangente prix-tangente


Deux mentions ont été attribuées à :

L’éternité dans une heure, de Daniel Tammet, Les Arènes

Pourquoi les maths ?, de Robin Jamet, Dunod

Prix Bernard Novelli 2016 : Nicolas Daire

prix-tangente

Cette année, le jury a choisi de récompenser le lycéen Nicolas Daire pour son jeu 3D-Mineur élaboré alors qu’il était en classe de première. Ce jeu, qui se joue à deux ou seul contre l’ordinateur, consiste à résoudre un puzzle multicolore dans le temps le plus bref possible, en utilisant une règle proche du fameux « taquin » pour déplacer les cases.

Le jeu gagnant : 3D-Mineur

prix-tangente

Le démineur est un jeu de réflexion dont le but est de localiser des mines cachées dans un champ avec pour seule indication le nombre de mines dans les zones adjacentes.
Dans le jeu primé, le champ de mines est représenté en trois dimensions.
Chaque cube peut soit cacher une mine, soit être vide. Le but du jeu est de découvrir toutes les cases libres sans faire exploser les mines, c'est-à-dire sans cliquer sur les cases qui les dissimulent.

Prix Tangente du meilleur article : Léo Gerville-Réache

prix-tangente L'article gagnant :

La loi du croix ou pile de D'Alembert

Cet article riche et original revient sur une controverse historique, quelque peu oubliée aujourd'hui, autour de l'interprétation des probabilités. Une pièce lancée à deux reprises a une chance sur quatre de tomber deux fois sur pile. Mais D’Alembert doutait de cette apparente évidence. Pour quelles raisons ?